Agriculture

KAOLACK/ TAXE SUR L’EXPORTATION DE L’ARACHIDE LE COPEGA ENGAGE UNE STRATEGIE DE LUTTE POUR LA SUPPRESSION DES 40 FRS RETENUS

Le combat pour la suppression totale des 40 Frs de taxe imputés à l’exportation des graines d’arachide hors du territoire sénégalais continue de faire rage dans les milieux paysans, quelques semaines avant l’ouverture officielle de la campagne de commercialisation.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

KAOLACK - RETARD DU DEMARRAGE DE LA CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE QUAND LES BESOINS DES PAYSANS FONT RENAITRE LE SYSTEME DU BRADAGE ET DES PRIX HORS NORME

A un peu plus de trois (3) semaines avant son ouverture officielle, la campagne de commercialisation de l’arachide renoue avec ses irrégularités et imprévus. Même si, aujourd’hui, le Comité interprofessionnel (CNIA) a déjà retenu 210 F Cfa pour l’échange d’un kilogramme d’arachide sur le marché national, les opérateurs qu’on taxe souvent de « véreux » commencent à investir le marché. Faisant fi du prix de l’année dernière (210 F Cfa) qui est toujours en vigueur jusqu’au démarrage officiel de la prochaine campagne, ces opérateurs achètent l’arachide à de viles prix, intercalés entre 175, 180 et 185 F Cfa le kilogramme au niveau des marchés hebdomadaires (louma).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CAMPAGNE DE COMMERCIALISATION DE L’ARACHIDE : LES PAYSANS COMMENCENT À BRADER LEURS PRODUITS DANS LE SALOUM

La campagne de commercialisation de l’arachide a démarré dans le Saloum, en dépit des décisions prises par les autorités étatiques fixant l’ouverture de cette campagne au 1er décembre 2017.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Economie- Finances : FILIERE ARACHIDIERE, LE COPEGA PLAIDE POUR UNE REDUCTION DE LA TAXE A L’EXPORTATION

Le Collectif des Producteurs et Exportateurs de Graines d’Arachide (COPEGA) qui tenait ce mercredi à Kaolack la deuxième édition de son forum annuel a plaidé pour une réduction de la taxe de 40 FCFA/KG à l’exportation de la part de l’Etat. Ces opérateurs économiques dressent un bilan peu reluisant de leur dernière campagne de commercialisation plombée par la mesure susmentionnée. Une centaine de participants dont des huiliers et des partenaires techniques et financiers prennent part à ses assises.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Tabaski » 2017 : le Sénégal veut casser le prix très élevé du mouton

Visite du ministre de l’Elevage et des productions animales au Mali et en Mauritanie pour rencontrer les convoyeurs de moutons au Sénégal, suppression des taxes douanières sur le bétail,... Les autorités sénégalaises multiplient les initiatives cette année pour casser le prix très élevé du mouton. Une mission qui s’annonce difficile.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Appui à la filière maïs : La Fepromas reçoit un financement de 12 millions de FCfa

En octroyant un financement à la fédération des producteurs de maïs du Saloum (Fepromas), la Fondation Sococim a voulu diversifier ses domaines d’intervention.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les producteurs d’arachide de la région de Kaolack et Kaffrine bénéficient un financement de 10 millions d’un projet canadien

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

RETARD DANS LA MISE EN PLACE DES FINANCEMENTS POUR LA CAMPAGNE L’ETAT ENFONCE SUNEOR DANS LA CRISE

Après avoir arraché tardivement Suenor des mains de l’homme d’affaires Abbas Jaber, l’Etat du Sénégal peine à trouver à l’entreprise les 80 milliards de francs Cfa nécessaires pour la campagne de commercialisation arachidière. Une situation qui risque de fragiliser davantage l’entreprise face aux opérateurs et à la concurrence chinoise.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------