Groupement d’Utilisateurs de Matériel Agricole GUMA

La création des GUMA permettra la modernisation du matériel agricole et le développement de l’agriculture dans la région de Kaolack. Ce projet consiste à implanter des structures de gestion des matériels de production et de transformation agricole proches des opérateurs. Ces structures seront gérées par de jeunes entrepreneurs venant des communautés rurales. La méthodologie et le management de ces structures sera suivi par la CCIAK mais dans une optique d’autonomisation à moyen terme. L’implantation de ces GUMA permettra une modernisation des techniques agricoles allant vers un développement de la production et de la valeur ajoutée aux produits. Les GUMA fonctionneront sous forme de prestation de service aux GIE de production et de transformation. Il est probable que les GUMA développeront aussi une chaine de production agricole permettant de sécuriser le remboursement des emprunts. Les GIE clients devront adhérer aux GUMA et pourront alors selon un planning défini profiter du matériel agricole. Les professionnels chargés de la gestion de la structure seront les seuls habilités à utiliser le matériel des GUMA. Ce système est gage de bonnes pratiques et permettra une utilisation précautionneuse du matériel.

Méthodologie de gestion des GUMA
Les GUMA auront une méthodologie de gestion simple et supervisée par un comité de pilotage.
Le comité de pilotage sera composé des parties prenantes citées ci-dessous. Le comité de pilotage se réunira périodiquement pour évaluer le fonctionnement technique et financier du GUMA.
Le GUMA sera dirigé par un gestionnaire qui sera apte à la coordination technique des activités et à la gestion d’équipe. Le gestionnaire sera chargé de l’élaboration du planning du GUMA, il produira des rapports techniques d’activités qu’il partagera au cours des réunions de comité de pilotage.
Un comptable sera chargé de la gestion financière du GUMA. Il sera apte à tenir la comptabilité de la structure, à produire des rapports financiers et à gérer les rapports avec les Institutions de Micro-Finance. Les rapports financiers seront partagés au cours des réunions de comité de pilotage.
Dans un premier temps, le Centre de Gestion Agréé de la CCIAK pourra accompagner les GUMA pour assurer la bonne gestion technique et financière des structures.
Les autres membres de la structure auront des compétences et des responsabilités ciblés. Certains membres, les techniciens de maintenance, seront chargés de la maintenance du parc matériel. Ils seront formés par les constructeurs de matériel agricoles et seront chargés d’entretenir avec eux une relation de travail. Les autres membres, les techniciens de terrain, seront formés par les constructeurs de matériel agricole à l’utilisation de ce matériel. Ils seront chargés de l’appui technique aux demandeurs de service.
Les demandeurs de service sont les producteurs et les transformateurs nécessiteux en matériel agricole. Ces demandeurs devront adhérer au GUMA pour bénéficier de ses services. Chaque prestation de service sera tarifée.